Coronavirus [informations mises à jour le 07/03/2020]

Sous l’autorité du Premier Ministre, le ministère des Solidarités et de la Santé, appuyé de la direction générale de la Santé, conduit et coordonne les opérations. Il s’appuie pour cela sur les différents ministères dont le ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse.
Localement, les préfets et les directeurs des Agences Régionales de Santé (ARS) ont la responsabilité conjointe de décider et mettre en œuvre les opérations dans leur périmètre géographique. Les recteurs appliquent ces décisions et prennent les mesures qui en découlent dans les écoles et établissements scolaires. Ils peuvent adapter ces opérations en fonction de l’évolution de la situation ou aux caractéristiques de certains territoires.
Les mesures mises en œuvre évoluent en fonction de l’évolution de la crise. Elles sont par
conséquent mises à jour régulièrement.

Pour une information fiable, nous vous invitons à vous rendre sur :

 

Compte tenu du déclenchement du stade 2 du plan de prévention et de gestion, aucune mesure de confinement ne s’applique désormais aux élèves et personnels de retour des zones à risque (Italie du Nord, Chine hors Hubei, Iran…). Seuls les élèves et les personnels de retour de la province du Hubei (en principe il n’y en a plus) ou d’un des cinq « clusters » du territoire français (Oise, et en particulier sur les communes de Creil, Crépy en Valois, Vaumoise, Lamorlaye et Lagny le Sec ; Haute Savoie, sur la commune de La Balme-de-Sillingy ; Morbihan, sur les communes d’Auray, Carnacet Crac’h ; Haut-Rhin ; Bas-Rhin)  font l’objet à titre conservatoire de telles mesures et jusqu’à nouvel ordre.

Les personnes qui auraient participé au rassemblement de Mulhouse ou qui auraient été en contact avec des participants à ce rassemblement et dont des enfants seraient scolarisés dans l’établissement, sont invités à les garder à la maison jusqu’au 23 mars afin de prévenir toute contamination.